e-jambon bio photo

e-jambon

Ce qui se conçoit bien s'exprime clairement.

Email Twitter

Les meta-data servent à cibler des victimes pour les drones.
"Oui, on utilise des meta-data pour tuer des gens".
C'est M.HAYDEN, ex-directeur de la CIA et ex-directeur de la NSA qui, dans la vidéo suivante, le confirme publiquement. Voyez vous même, c'est à environ 18 minutes.

Sinon, ce genre de vidéo, c'est typiquement ce que j'aime avec les USA : la capacité à se remettre en question.Ils sont quand même extraordinaire. La France a beaucoup à apprendre. Le niveau du débat est tout de même très élevé, et c'est agréable à écouter.

Un autre moment délicieux : à 1h01 dans la vidéo, M. HAYDEN dit sans détour :

"si une application est gratuite, vous n'êtes pas le client, vous êtes le produit"
- (Général Michael HAYDEN, ex-directeur de la CIA, ex-directeur de la NSA)

Juste avant ça, il dit sans détour et très clairement que l'argument qui consiste à dire "J'ai rien à cacher" ne tient pas la route, et que quiconque travaille un tant soit peu dans le domaine sait parfaitement que ça n'a aucun sens. Ouf : ils le savent ;p J'en prend note et je ferais régulièrement cette citation :

"L'argument 'rien à cacher' ne tient pas la route"- (Général Michael HAYDEN, ex-directeur de la CIA, ex-directeur de la NSA)

https://www.youtube.com/watch?v=kV2HDM86XgI#t=4357

Débat ....

source : http://www.techdirt.com/articles/20140511/06390427191/michael-hayden-gleefully-admits-we-kill-people-based-metadata.shtml