e-jambon bio photo

e-jambon

Ce qui se conçoit bien s'exprime clairement.

Email Twitter

Je n’ai jamais réussi à retenir plus que les dix premiers chiffres de Pi. Voici un poème mnémotechnique que j’avais appris étant môme.

La taille de chaque mot permet de connaître les chiffres qui composent le nombre Pi.Un Oncle m’avait fait apprendre et réciter avant chaque repas quelques temps. Je le garde ici, pour qu’un jour, moi aussi je puisse torturer mes enfants.

Je l’avais oublié celui là. Je suis retombé dessus par hasard. L’auteur m’est inconnu, je n’en ai pas retrouvé trace.

Le poême d’Archimède

Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages !
Immortel Archimède, artiste ingénieur,
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
Pour moi, ton problème eut de pareils avantages.
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
Tout l’admirable procédé, l’oeuvre grandiose
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs.
O quadrature ! Vieux tourment du philosophe !
Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez
Défié Pythagore et ses imitateurs.
Comment intégrer l’espace plan circulaire ?
Former un triangle auquel il équivaudra ?
Nouvelle invention : Archimède inscrira
Dedans un hexagone; appréciera son aire
Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra :
Dédoublera chaque élément antérieur ;
Toujours de l’orbe calculée approchera ;
Définira limite; enfin, l’arc, le limiteur
De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle !
Professeur, enseignez son problème avec zèle !