E-JAMBON bio photo

E-JAMBON

Ce qui se conçoit bien s'exprime clairement.

Email Twitter Github

Wallabag v2 (beta)

Récemment, j’ai testé la nouvelle mouture de Wallabag dans sa version beta. L’interface est agréable, fonctionne bien. Merci à Nicolas pour le support.

Si vous n’utilisez pas encore Wallabag, guettez la sortie de la v2. C’est vraiment simple à installer (sous linux / docker) Et ça vous donnera l’occasion de vous passer de votre compte pocket et des publicités.

J’aime.

Sandstorm.io :

J’ai testé Sandstorm.io en local. Pendant un temps, j’ai envisagé de l’utiliser pour auto-héberger quelques services. Histoire de le faire en quelques coups de cuillère à pot. C’est pas super simple.

  1. Il vous faut un wildchar sur un domaine (ou sous-domaine).
    C’est pas un gros souci, mais ça signifie, en auto-hébergeant que :
    • Soit vous utilisez votre propre DNS et vous définissez votre propre zone (ça devient lourd)
    • Soit vous avez un domaine et vous renvoyez toutes les requêtes vers votre serveur à la maison.
  2. Ca rajoute une couche de complexité aux applications elles même (du point de vue fonctionnel).
    Je ne trouve pas ça bien gaulé.

  3. Les utilisateurs que vous invitez à utiliser votre application doivent s’inscrire sur sandstorm.io Pour moi, c’est non. Alors autant j’étais tout à fait emballé au début, mais j’ai déchanté. Quitte à galérer, je prèfère installer à l’ancienne (sans machine virtuelle) sur mon raspberry pi.

J’avais envisagé d’écrire un billet dessus, mais je n’ai pas envie de le recommander.

CrossOver

Il y a des fois où j’aimerai beaucoup pouvoir utiliser certains petits utilitaires qui me plaisent bien sous Windows. Oui oui : ça existe. Alors je me suis dis que j’allais tester pour mon usage personnel la solution “CrossOver”.

J’ai fait un premier test…ambitieux. J’ai choisi d’installer et d’utiliser Mechwarrior online. C’est un jeu de gros robot qui se pilotent un peu comme des tanks. Le jeu est réputé pour être très exigeant (point de vue matériel).

A ma grande surprise, en quelques clics de souris (et quelques heures de téléchargement), tout s’est installé et a fonctionné du premier coup.* Le jeu fonctionne. Pas absolument parfaitement, mais il est jouable et fluide. J’avoue que je suis impressionné. C’estune appli directX, lourde, en 3D, qui fonctionne à peine mieux en natif (il y a grésillement sonore désagréable). Mais la VoIP intégrée fonctionne quand même. Pourtant, c’est entièrement basé sur du .Net, et c’est connu pour ne pas être très optimisé.

Je ferais peut-être d’autres tests si j’arrive à faire marcher deux ou trois applications Windows qui me plaisent.

En tout cas, si vous avez une appli windows à faire fonctionner sous Mac ou sous Linux, ça vaut le détour. Il y a déjà pas mal d’applications prêtes à fonctionner.

NB : J’ai souscris à une option “advocate” pour les particuliers. L’option implique que je suis sensé en parler (comme je le sens)… C’est fait.